cartes-pokemon-pourquoi

Cartes Pokémon : les raisons d’un succès

Pourquoi les enfants ont-ils une telle passion pour les cartes Pokémon ?!

Cartes Star Wars, cartes Pokémon, billes… et certains d’entre nous se souviennent peut-être des Pogs ou des cartes Dragon Ball Z… Tous ces jeux, selon la mode en vigueur, remportent un vif succès auprès des enfants. Même si les aventures de ces collections se déroulent surtout dans les cours de récréation, il arrive qu’on en entende aussi parler à la maison ! N’est-ce pas ?

Mais pourquoi les collections remportent un tel succès auprès des enfants ? Les super-pouvoirs marketing des marques peuvent-ils, à eux-seuls, provoquer un tel engouement ?

Eh bien, non !

Certes, les fabricants de jouets « surfent » sur les désirs des enfants et en font un business. C’est regrettable et cela peut nous agacer, oui.

Mais oublions un instant cette facette marketing et financière afin d’essayer de comprendre les rôles joués par ces jeux de collection.

Qu’est-ce qu’une collection ?

Une collection est un regroupement d’objets similaires, choisis pour leur beauté, leur rareté, leur intérêt ou leur prix.

Au-delà du simple fait d’accumuler des objets, suivre une collection implique différentes activités : observation, tri, classement selon des critères bien définis, regroupement, etc.

Qu’est-ce que les enfants apprennent quand ils collectionnent ? 

Quand l’enfant collectionne (Je parlerai ici des collections d’enfants à partir de 6-7 ans), il mobilise des compétences à la fois cognitives (relatives à la connaissance), affectives et sociales.

  • La collection lie l’enfant et ses amis en un groupe serré
  • L’enfant devient « acteur » dans la société par le réseau relationnel qu’il va développer et par les choix qu’il posera pour acquérir, échanger, céder les objets de sa collection.
  • Collectionner développe les compétences d’observation, de tri, de classement selon des critères bien définis, de regroupement, de mémorisation.
  • Collectionner permet d’apprendre à échanger, troquer, comparer, estimer la valeur monétaire mais aussi la valeur affective d’un objet
  • Une collection donne la possibilité d’amasser une grande quantité d’objets et de se sentir riche
  • Elle donne la possibilité de devenir un expert (il n’y a qu’à observer les enfants quand ils évoquent leur collection en en dressant la liste, en précisant méticuleusement les caractéristiques…)
  • Une collection peut aussi former la base d’un jeu d’imagination seul ou entre amis.

Quelle est la place de l’adulte (parent, professeur, éducateur) face à ces phénomènes de collections ?

Il est souvent difficile de contrôler les collections des enfants car, bien souvent, elles démarrent à notre insu.

En revanche, comme dans tout domaine, il est essentiel d’accompagner l’enfant avec bienveillance :

  • Rester à son écoute
  • Respecter ses choix
  • Participer aux jeux qu’il nous propose.

Mais il est aussi important de :

  • Rester vigilant aux difficultés que peut rencontrer l’enfant.

En effet, d’une part, les collections peuvent générer des conflits, des vols, voire de la violence et le devoir de l’adulte est d’assurer la sécurité physique et affective de l’enfant, en décelant, analysant et désamorçant les situations graves. Pour les petits conflits du quotidien qui ne présentent pas de risque, il est important de ne pas intervenir systématiquement et de laisser les enfants s’auto-gérer entre eux. C’est aussi cela apprendre la vie en société.

D’autre part, la collection peut être un facteur d’intégration sociale mais elle peut aussi être un facteur d’exclusion. Ce peut être le cas, par exemple, pour des enfants, qui pour une raison ou une autre, ne démarrent pas la collection à la mode dans la cour de l’école.

Il peut donc être intéressant, même quand tout se passe bien, de :

  •  discuter avec l’enfant de l’impact qu’ont les collections sur les relations entre enfants dans la cour de récréation.

Par ailleurs, lorsque la collection implique l’achat de nouveaux éléments, les parents et grand-parents sont souvent les premiers à être mis à contribution par les enfants ! Ce peut-être l’occasion d’ :

  • engager des discussions pour réfléchir sur ce qu’est la consommation, sur les stratégies utilisées par les entreprises pour attirer les clients, pour les fidéliser…

Ainsi, l’enfant pourra apprendre à se positionner et à ne pas être passif dans une société de consommation qui n’hésite pas à utiliser les activités favorites des enfants pour toujours vendre davantage !


Sources : Comprendre votre enfant de 6 à 9 ans – Editions Albin Michel ; Les collections comme outil d’apprentissage de notre société de consommation Anne FLOOR-Analyse UFAPEC 2011 N°01.11 ; Le Petit Larousse illustré 2016

Vous aimez cet article ?! Partagez-le ! Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *