comment aider l'enfant à choisir, choisir c'est renoncer, choix difficile, frustration

Choisir… c’est renoncer… – Un goûter éprouvant

« Choisir c’est renoncer.

Qu’il est difficile et terrifiant de renoncer »

Dominique Lévy-Chédeville

 

Choisir c’est renoncer…. Marie, 5 ans, en a fait la dure expérience aujourd’hui au goûter.

Ce soir il y avait en effet un grand choix de gâteaux… et j’ai fait l’erreur de tout sortir pour que les filles puissent choisir : Petits écoliers, Choco BN mini, Mini BN à la Fraise, Petit Prince au chocolat…

  • Que veux-tu manger aujourd’hui Marie ?
  • Je ne sais pas.
  • Qu’est-ce que tu préfères prendre ?
  • Tout.
  • Ah non, ce n’est pas possible, il va falloir choisir…
  • Je sais mais c’est trop dur, répond-elle tristement en restant immobile devant les boîtes de gâteaux.

Faustine, 8 ans, a eu un peu de mal à choisir aussi mais elle a finalement arrêté son choix sur les Petits Princes.

Marie ne s’en sortait pas. Elle ne disait plus rien, ne bougeait plus. Je pense que ça devait être terrible en elle.

Louise, 11 ans, est alors rentrée et Faustine lui rapporte sur un ton à la limite de la moquerie :

  • Marie elle n’a toujours pas choisi ce qu’elle voulait goûter !

De mon côté, j’avoue que je m’impatientais un peu, mais je devais garder mon calme.

En effet, j’avais conscience que Marie ne jouait pas la comédie, que c’était vraiment difficile pour elle. Je lui dis alors :

  • Marie, je sais que c’est très difficile, je comprends que tu ais du mal à te décider. Mais pour goûter il va falloir faire un choix. Veux-tu que je t’aide à choisir ? Que je range des paquets ? Que ce soit moi qui choisisse pour toi ?
  • Non.

Je me demandais comment sortir de cette impasse, comment aider Marie.

Je lui dis encore :

  • Je sais que c’est difficile Marie, mais essaie de te décider maintenant.
  • Alors je vais prendre des Petits Princes, murmure t’elle à la fois soulagée d’avoir pris sa décision et déçue d’avoir dû renoncer aux autres gâteaux.

Alors qu’elle mange tranquillement son premier Petit Prince elle me confie avec un soupir :

  • C’était difficile.
  • Oui Marie, je comprends, Mais c’est très bien, bravo, tu as réussi à choisir finalement !

Le goûter s’est ensuite poursuivi tranquillement.

Vous aimez cet article ?! Partagez-le ! Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedin

2 réflexions au sujet de « Choisir… c’est renoncer… – Un goûter éprouvant »

  1. Coucou Céline!

    Merci pour ton site qui est toujours riche d’expériences! Choisir, quel sujet important et délicat pour l’enfant d’aujourd’hui ( et l’adulte aussi, si l’on y songe un peu!)
    Je trouve que tu as très bien jugé l’importance de la situation qui aurait pu paraître banale…alors qu’etre capable de choisir, c’est bien grandir! Je crois que tu fais un travail magnifique avec les enfants ! Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *