Étudiante en psychologie

Mon métier d’Auxiliaire parentale m’a conduite à envisager un nouveau projet professionnel. Après une première approche autodidacte de la psychologie de l’enfant, en 2017, j’ai décidé de m’orienter vers une formation universitaire dans le but de devenir psychologue spécialisée en psychologie de l’enfant.

Aujourd’hui, après trois années de formation à la fac Clermont-Auvergne, me voici diplômée d’une licence de psychologie, mention très bien. Les cours universitaires ainsi que mes lectures complémentaires n’ont fait que renforcer mon intérêt pour la psychologie de l’enfant tout en m’initiant à la psychologie cognitive, aux neurosciences, à la psychopathologie, à la neuropsychologie et à la psychologie sociale.

Au cours de ma licence, j’ai choisi de réaliser trois stages auprès d’une population d’enfants.

Ces expériences ont été l’occasion d’appréhender sur le terrain les missions et activités du psychologue, de découvrir des méthodes, des techniques et des outils standardisés ainsi que le fonctionnement du travail institutionnel et l’articulation des interventions des différents professionnels. Ces stages m’ont aussi permis de mobiliser mes connaissances théoriques notamment sur les fonctions cognitives (mémoire, attention, fonctions exécutives et cognition sociale), les processus d’apprentissage ainsi que sur les troubles neuro-développementaux, et notamment le trouble du spectre de l’autisme.

Et maintenant, c’est parti pour ma 1ère année de Master de Psychologie du développement cognitif et social de l’enfant à l’Université de Paris (ex Paris-Descartes).