l-immeuble-musical-Callico-Sel_www.jourapresjourjegrandis.fr (4)

L’Immeuble Musical – Conte pour enfants

Le solfège, rébarbatif, trop théorique, abstrait… laisse parfois un souvenir amer voire douloureux à certains parents ou grands-parents, si bien qu’ils hésitent parfois ou renoncent même à permettre à leurs enfants de découvrir ce langage spécifique, celui de la musique écrite. Sans remettre en cause ces choix parentaux que je respecte, j’aimerais simplement partager aujourd’hui une approche de l’écriture musicale plus ludique qui remporte un vif succès auprès des enfants. Il s’agit du livre

L’Immeuble Musical

l-immeuble-musical-Callico-Sel_www.jourapresjourjegrandis.fr (3)

Les aventures de fabuleux animaux, de personnages attachants et de drôles de notes

Les lecteurs, petits et grands, suivent les aventures de drôles de personnages, d’animaux merveilleux et attachants et de drôles de notes :

Monsieur Do qui ne se sépare jamais de son chapeau… à moins qu’un corbeau… chut ! Une reine, une vieille dame, des policiers… Un chat très timide, une souris fatiguée de courir partout, un lapin, un pigeon un peu trop gourmand, un aventurier qui adopte un serpent comme animal de compagnie…

Les aventures de tout ce petit monde nous emportent, emportent les enfants qui se mettent à lire les notes de musique comme si de rien n’était, tout en s’amusant !

Outre, une histoire merveilleuse, L’Immeuble Musical propose un voyage visuel empli de douceur, de couleurs et de poésie grâce au talent de l’illustratrice lyonnaise Sel, Séverine Laurent de son vrai nom*. Je n’en finis pas de plonger mon regard dans ces pages colorées où les personnages prennent vie…

Un conte musical pédagogique

l-immeuble-musical-Callico-Sel_www.jourapresjourjegrandis.fr (1)Ce conte musical est le fruit d’un travail de recherche initié par Vanessa Callico,  professeur de Formation Musicale (nouvelle dénomination de ce qu’on appelait avant « solfège ») en conservatoire depuis plusieurs années.

Passionnée par la transmission aux plus jeunes, cette musicienne a mené des recherches afin de rendre l’apprentissage des fondamentaux de la musique plus accessible en utilisant l’imaginaire débordant des enfants.

En effet, selon l’auteur (qui est loin d’être la seule à partager ce point de vue), l’imaginaire est un chemin par excellence pour susciter la motivation et entrer dans les apprentissages.

Ce conte musical pédagogique est donc le fruit d’une expérience de terrain auprès des enfants,  d’une volonté de transmettre la musique de manière ludique et bienveillante et d’une réflexion autour, notamment des pédagogies Montessori et Freinet.

A travers les péripéties des aventures des habitants de l’immeuble musical, Vanessa Callico laisse aussi s’exprimer son talent d’écrivain de roman de style fantastique.

A travers ce conte musical, les enfants de 3 à 9 ans (mais cela n’exclut pas les plus grands !) pourront apprendre à lire les notes sur la portée, en clé de sol : do, ré, mi, fa, sol, la, si et do. Vous l’aurez compris, l’immeuble musical dont il est question n’est autre que la portée (les cinq lignes sur lesquelles se posent les notes de musique) !

La visée pédagogique de L’immeuble musical n’enlève rien au côté merveilleux de l’univers habituel d’un conte, bien au contraire !  C’est d’ailleurs ce qui fait l’originalité de ce livre et  son succès auprès des enfants.

Aucune connaissance musicale préalable n’est nécessaire, ni pour l’enfant, ni pour l’adulte accompagnant.

Alors, prêts pour tenter l’aventure ?!

Les enfants ont aimé

J’ai eu l’occasion de proposer ce livre à Léa, 5  ans et Alex, 8 ans.

l-immeuble-musical-Callico-Sel_www.jourapresjourjegrandis.fr (2)Je ne doutais pas des capacités des enfants à entrer dans l’imaginaire et rien que l’histoire en elle-même et les illustrations poétiques m’ont poussées à leur faire découvrir ce livre.

J’étais toutefois un peu sceptique, je l’avoue, sur le côté apprentissage des notes… J’ai sûrement perdu une part de l’imagination débordante enfantine ! Du coup, j’ai vraiment été surprise de constater que les enfants, non seulement « accrochaient » à l’histoire et qu’en plus, ils prenaient plaisir à retrouver le nom des notes, à les lire et… à les retenir.

Léa, 5 ans, a aimé que je lui lise l’histoire. Elle était aussi toute contente de pouvoir s’exercer à repérer sur la portée d’abord les personnages et animaux de l’histoire. Ainsi c’est elle qui « lisait ». Et assez vite, elle était capable de prononcé directement le nom de la note, sans verbaliser le nom du personnage qui lui correspondait. En deux jours, elle savait déjà reconnaître un bon nombre de notes !

Alex, 8 ans, qui aime les mots, les phrases et les histoires mais un peu « fâché » avec la lecture, a apprécié ce conte. Et il a été époustouflé par la créativité et l’originalité des illustrations. Il a eu un coup de cœur particulier pour celle du serpent à la page 30 !

L’objectif avec Léa et Alex n’est pas directement de leur apprendre à lire la musique. En effet, ce n’est pas un choix délibéré de leurs parents. Toutefois la pratique musicale n’est pas étrangère à la famille. Il s’agit donc ici plutôt d’une initiation, d’une ouverture, d’une première découverte de ce langage musical qu’ils auront peut-être l’opportunité de découvrir davantage au cours de leur vie.

Je suis certaine que ce livre peut accompagner et aider les enfants qui prennent des cours d’éveil musical, de formation musicale (solfège) et/ou d’instrument au conservatoire, en école de musique ou avec un professeur à domicile.

Si vous en avez fait l’expérience, n’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de cet article. Votre témoignage pourra sûrement éclairer d’autres parents ou professionnels !

Et pour finir, une petite vidéo que j’ai créée pour présenter ce livre :


*Blog de l’illustratrice Sel : http://grainesdesel.blogspot.fr/

Site de l’éditeur (où il est possible de commander ce livre) : Editions Le Héron d’Argent

Vous aimez cet article ?! Partagez-le ! Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *