jour-après-jour-je-grandis-blog-auxiliaire-parentale-nounou-education-enfants

Pourquoi l’entrée à l’école maternelle peut être difficile pour l’enfant ?

La première rentrée à l’école est un moment très important, à la fois attendu et redouté, pour la grande majorité des parents. Mais qu’en est-il pour l’enfant ?

Chaque enfant est différent

Avant toute chose, il convient de dire que l’entrée à l’école n’a pas la même signification pour tous les enfants.

Par conséquent, certains enfants seront par exemple davantage affectés par une rentrée en CP que par celle à l’école maternelle.

La première rentrée à l’école (parlons ici de l’école maternelle) place l’enfant dans une situation nouvelle, inconnue, différente de ce qu’il connaissait jusque là, que ce soit la vie à la maison avec papa ou maman, la vie chez une nounou ou la vie à la crèche.

Pour certains enfants, cette nouveauté passera presque comme une lettre à la poste. Pour d’autres, ce passage peut s’avérer plus difficile. Essayons de comprendre pourquoi.

Déséquilibre et manque de repères

Pour certains enfants, l’entrée à l’école maternelle est un passage difficile. En effet, compte tenu du caractère inédit de l’événement, l’enfant peut légitimement ne pas être en mesure de maîtriser cette situation : il se retrouve alors en déséquilibre et manque de repères et d’appuis pour organiser ses réactions.

L’école telle qu’on en parle à l’enfant

Par ailleurs, l’enfant a déjà une représentation du monde de l’école telle qu’il en a entendu parler autour de lui, dans sa famille (parents, frères et sœurs, grands-parents…) et/ou dans son environnement quotidien (professionnels qui se sont occupés de lui par exemple).

L’enfant peut donc arriver à l’école le jour de la rentrée avec peur et angoisse : Une appréhension plus ou moins importante, souvent diffuse et pas nécessairement fondée sur des éléments objectifs.

Cette peur et ces angoisses peuvent en effet être suscitées par des fantasmes ou les commentaires qu’il a entendus. D’où parfois, de vives réactions de l’enfant qui peuvent paraître disproportionnées aux yeux d’un observateur extérieur étranger au point de vue de l’enfant.

L’école, un nouveau monde à apprivoiser

Une fois arrivé, l’enfant se retrouve bel et bien dans un environnement inconnu : nouveau lieu, nouveaux adultes, nouveaux enfants, nouvelles règles…

Il s’agit d’une véritable rupture entre le milieu familial où l’enfant est le centre de l’attention de ses parents (univers centré sur l’affectif) et ce nouveau monde de l’école où l’enfant est un parmi d’autres (univers institutionnel, moins chaleureux et tourné vers le cognitif).

Alors, que faire pour aider l’enfant ?!

Je vous propose de (re)découvrir :

Vous aimez cet article ?! Partagez-le ! Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *